Choix du bois pour la clôture

L’un des principaux aspects à considérer lors de la fabrication d’une clôture en bois est, bien sûr, l’essence de bois la plus appropriée. Lorsque vous vivez en montagne, vous êtes probablement enclin à choisir entre les essences de bois les plus présentes dans la région où vous vivez.

Retrouvez dans cet article les meilleurs comparatifs de cloture bois.

Cependant, si vous devez acheter la matière première, c’est-à-dire ne pas faire la clôture vous-même, il est essentiel de se concentrer sur certains bois spécifiques, qui peuvent assurer une plus grande résistance et durabilité. Bien que régulièrement utilisés, par exemple, le sapin et le pin sont de beaux bois neufs mais très délicats et ne sont pas toujours en mesure d’assurer une grande durabilité à moins qu’ils ne soient traités spécifiquement.

Si vous recherchez un bois qui résiste au temps et surtout qui ne soit pas trop abîmé par les intempéries ou séché au soleil excessif, vous pouvez opter pour le châtaignier. Si, en revanche, vous recherchez une essence de bois un peu plus précieuse, alors le choix devrait se porter sur le mélèze, qui se caractérise par sa très faible déformabilité, son homogénéité et sa grande résistance.

Ce type de bois est le plus adapté à une utilisation naturelle, c’est-à-dire sans traitements spécifiques et sans huiles ou peintures qui garantissent une meilleure protection contre les intempéries. D’autres types de bois, bien que non recommandés, peuvent être utilisés pour la construction de clôtures et de clôtures, mais il est nécessaire de se rappeler qu’ils nécessitent un entretien continu pour assurer une meilleure étanchéité.