Comment prendre soin de votre pelouse ?

Plus vous en prenez dans la pelouse, plus elle devient belle !
Comme c’est souvent le cas, il faut trouver le bon compromis. La fréquence avec laquelle vous tondez la pelouse varie en fonction du résultat souhaité et…. du temps disponible !

Cliquez ici pour en savoir plus sur les comparatifs des meilleurs scarificateurs.

Rappelez-vous, cependant, que plus vous allouez de temps entre une coupe et la suivante, plus il devient difficile et laborieux de tondre la pelouse. Il faut tondre au moins une fois par semaine d’avril à juin et de septembre à octobre ; dans ces périodes, en fait, l’herbe pousse plus vite. Une pelouse décorative qui doit être coupée très courte, de 2 à 3 cm, doit être tondue deux fois par semaine. Rappelez-vous, cependant, que ce type de pelouse n’aime pas les pas et le manque d’eau. Une pelouse récréative, par contre, devrait être coupée à 5 cm, ou un peu plus si elle est piétinée fréquemment.

Le cisaillement des déchets peut devenir un problème si vous ne savez pas comment les réutiliser et les laisser s’accumuler dans un coin du jardin. Si votre tondeuse n’a pas de sac collecteur, vous devrez ramasser l’herbe coupée à l’aide d’un râteau ou, mieux encore, d’une serpillière ; vous pourrez alors la jeter dans votre compost ou l’étendre comme du paillis au pied des arbustes, dans les plates-bandes ou autour des plantes et légumes, en prenant garde à ne pas dépasser 5 cm en hauteur pour éviter sa fermentation.

Arrosage de la pelouse sous une pluie fine
La fréquence d’arrosage varie selon le type de sol.
En été et en l’absence de précipitations, il est conseillé d’arroser une à deux fois par semaine.
Comme pour un potager, il vaut mieux fournir suffisamment d’eau en une seule fois (de 5 à 10 mm) que d’effectuer de nombreux arrosages légers.

Cependant, si votre sol est sablonneux, vous devriez arroser moins mais plus souvent.

Un système d’arrosage peut être utilisé à cet effet. Pour éviter que l’eau ne s’évapore immédiatement, il est préférable de ne pas arroser pendant la journée. Si vous ne voulez pas vous réveiller à l’aube, vous pouvez utiliser une télécommande pratique qui commencera à arroser à l’heure réglée.

Comment combattre la mousse dans la pelouse ?
Vers la fin de l’hiver, il est assez fréquent de voir des plaques de mousse recouvrir l’herbe, en particulier dans les zones ombragées, sous les arbres ou derrière un mur.

La mousse doit être enlevée parce qu’elle élimine l’oxygène du sol et risque d’étouffer la pelouse.
Vous pouvez utiliser différentes méthodes, mais la plus efficace est sans aucun doute la scarification (aussi appelée aération).

La scarification consiste à utiliser un outil, le scarificateur, pour aérer le sol et faciliter les échanges, et surtout pour éliminer les mousses et feutres (accumulation de vieilles racines mortes et sèches) qui se forment à la surface du sol. La scarification est essentielle sur les pelouses anciennes, les sols lourds ou les sols soumis à un foulage continu. Dans la plupart des cas, un seul passage suffit, au début du printemps, mais la scarification peut également être effectuée en automne. Si la pelouse est particulièrement endommagée, il est préférable de traverser les passages du scarificateur. Vous trouverez sur le marché des scarificateurs manuels, électriques ou à moteur à combustion interne.