Efficacité énergétique des frigos

Comme il ne s’agit pas d’une caractéristique visible à l’extérieur du réfrigérateur, peu de gens en tiennent compte.

Retrouvez dans cette page les informations sur les petits frigos.

Mais si l’on considère que cet appareil reste connecté, il est important d’analyser ce schéma. Des entreprises comme Samsung ont mis au point des technologies qui utilisent l’énergie plus efficacement et maintiennent les aliments dans les meilleures conditions d’humidité.

D’autre part, il est important de savoir comment interpréter l’étiquette énergétique qui, depuis le 31 août 2016, est devenue une exigence obligatoire dans les réfrigérateurs, les machines à laver, les climatiseurs et les moteurs industriels (domestiques et importés) qui sont commercialisés en Colombie. Les réfrigérateurs vendus dans le pays doivent porter une étiquette jaune avec des informations sur la consommation d’énergie et d’autres indicateurs d’efficacité énergétique attachés et visibles.

Détails de l’étiquette énergétique

Cette étiquette comprend une échelle de rendement énergétique, le ” A ” étant un niveau d’efficacité très élevé et le ” G ” étant le moins efficace. En moyenne, ” A ” correspond à une consommation d’énergie inférieure à 55 % de la moyenne ; ” B ” entre 55 % et 75 % ; ” C ” entre 75 % et 90 % ; ” D ” entre 90 % et 100 % ; ” E ” entre 100 % et 110 % ; ” F ” entre 110 % et 125 % et ” G ” dépasse 125 %. Par conséquent, A, B et C sont considérés comme les plus efficaces ; D et E sont ceux dont la consommation est moyenne ; et F et G ceux dont la consommation énergétique est élevée.

Avec cette mesure, le gouvernement colombien veut que non seulement la marque, le prix et le besoin définissent l’achat, mais aussi penser aux économies d’énergie, ce qui se traduit par un coût moindre dans la réception de l’électricité et, accessoirement, une contribution à la protection de l’environnement.