Les bébés et les enfants ont besoin de se balancer. Pourquoi, comment, quand et quand ne pas balancer

Balançoire/activités véstibulaires pour bébés, tout-petits et enfants d’âge préscolaire
Il est important de s’en souvenir lorsque vous jouez à la maison.

En recherche de comparatif sur les meilleures balançoires bois ? Cliquez ici !

Les jeux de stimulation vestibulaire doivent être courts. Il est également important de savoir que les mouvements lents sont PLUS stimulants que les mouvements rapides. Les mouvements lents donnent au cerveau le temps de reconnaître l’action et de réagir en conséquence.

Bébés
Prévoyez de légers mouvements vestibulaires qui permettent à votre bébé de se déplacer dans l’espace et de ressentir l’effet de la gravité. Se balancer vers le haut et vers le bas, vers l’avant et vers l’arrière (en soutenant à la fois la tête et le corps).
Rouler, se balancer et se soulever dans une couverture stimule le système vestibulaire dans les différents plans de mouvement – en avant et en arrière, d’un côté à l’autre, de haut en bas et d’un côté à l’autre.

Les tout-petits
Le cerveau des tout-petits est à un stade de développement qui exige littéralement une stimulation vestibulaire. Ils adorent se rouler encore et encore, rebondir sur le canapé ou grimper sur tout ce qui est disponible. Même en courant le long d’une pente herbeuse, le système vestibulaire est stimulé et l’équilibre est mieux affiné à chaque tentative. Sauter de haut en bas sur le trampoline, basculer à l’envers, tourner en rond et se balancer en avant et en arrière, tout cela fait bouger le corps dans différents plans de mouvement et en réponse à la gravité, aidant à développer le tonus musculaire, la coordination et la posture.

Les enfants d’âge préscolaire perfectionnent leurs habiletés d’équilibre et sont plus en mesure de contrôler leurs mouvements corporels en réponse à une stimulation vestibulaire, mais ils ont encore besoin de beaucoup de pratique pour atteindre l’équilibre et une posture parfaite !
Une fois le balancement maîtrisé, demandez à votre enfant d’effectuer une tâche de réflexion en même temps, par exemple compter en avant, en arrière, etc.