Quels sont les instruments météorologiques les plus utilisés et à quoi servent-ils ?

Outils météo pour la prévision météo
Afin de pouvoir prédire le temps qu’il fera, les météorologues utilisent une série d’outils qui leur permettent de recueillir des informations sur les paramètres atmosphériques de base, tels que la pression, la température et l’humidité de l’air, la direction et la vitesse du vent et la mesure des précipitations ou de la neige. Mais comment fonctionnent ces instruments ?

Retrouvez dans cette page les informations sur les stations météo connectée.

THERMOMÈTRE
C’est probablement l’instrument le plus connu parce qu’il est couramment utilisé non seulement pour la mesure des paramètres météorologiques, mais aussi dans la vie quotidienne. L’invention du thermomètre remonte à 1607, l’année où Galilée a fabriqué le premier thermomètre à alcool. Les thermomètres modernes sont de différents types en fonction des utilisations qui doivent être faites. En météorologie, on utilise des thermocouples ou des thermomètres à résistance pour les stations au sol. Dans le cas de mesures aériennes ou satellitaires, cependant, les températures sont mesurées par infrarouge.

BAROMÈTRE
La mesure de la pression atmosphérique est essentielle pour obtenir l’information à utiliser pour les prévisions météorologiques. Le premier baromètre a été fabriqué par Giovanni Battista Baliani en 1641, mais a été amélioré en 1643 par Torricelli, qui est considéré comme le père de l’invention. Comme pour le thermomètre, les baromètres sont de différents types en fonction de l’utilisation à en faire. Les baromètres les plus courants sont ceux qui fonctionnent au mercure, mais il existe aujourd’hui des baromètres électroniques et numériques modernes qui permettent une très grande précision de la pression atmosphérique.

HYGROMÈTRE
L’humidité de l’air est mesurée à l’aide de l’hygromètre. C’est l’un des plus anciens instruments de mesure de l’une des propriétés atmosphériques, puisque son invention remonte à 1500, grâce au génie de Léonard de Vinci. L’humidité peut être mesurée de différentes manières selon les besoins : les hygromètres les plus couramment utilisés sont les hygromètres à cheveux, les hygromètres chimiques et les psychromètres.

ANEMOMÈTRE
Un autre paramètre fondamental pour la prévision météorologique concerne le vent et ses caractéristiques. La vitesse et la direction du vent sont mesurées à l’aide de l’anémomètre (qui permet le calcul de la vitesse) ou de la girouette classique, qui permet de définir la direction dans laquelle le vent souffle. L’anémomètre et la girouette sont donc toujours associés pour fournir des informations complètes sur le vent.

PLUVIOMÈTRE ET NIVOMÈTRE
Très semblables au premier pluviomètre inventé en Corée en 1441, les instruments actuels de mesure de la pluie et de la neige utilisent le même mécanisme de collecte de l’époque, utilisant uniquement des récipients plus sophistiqués. Beaucoup plus directe est la mesure de la neige, qui s’effectue dans certaines zones considérées comme de référence, simplement en insérant un bâton calibré dans le manteau neigeux pour mesurer ensuite l’épaisseur.

UTILISATION DES DONNÉES MÉTÉOROLOGIQUES
Toutes les données collectées par les différents outils sont fondamentales pour établir des cartes de prévision météorologique à court ou moyen terme. Les stations météorologiques recueillent régulièrement des informations sur les paramètres météorologiques à l’aide de différents instruments météorologiques et transmettent ces informations à des centres de traitement des données où les météorologues analysent les différentes valeurs et produisent des cartes de prévision. En particulier, les informations qui permettent d’obtenir des prévisions météorologiques plus précises sont celles dérivées des baromètres, puisque la pression atmosphérique est l’élément le plus indicatif du temps qu’il fait.